Non à Sarko

Accueil du site > Election présidentielle 2007 > Le "communautarisme" de Sarkozy mis à mal à l’UMP

Le "communautarisme" de Sarkozy mis à mal à l’UMP

jeudi 28 septembre 2006, par Jacques


Investiture UMP : Kaci se déclare

Le président de La Droite Libre, associé à l’UMP, brigue l’investiture UMP pour "défendre la laïcité".

Un nouveau prétendant à la candidature UMP a fait son apparition jeudi 28 septembre. Rachid Kaci, 40 ans, président de La Droite libre, associée à l’UMP compte briguer l’investiture de son parti pour l’élection présidentielle afin de "défendre la laïcité" et "dénoncer la dérive communautariste" au sein de l’UMP. "En phase avec Nicolas Sarkozy sur les questions économiques, je crois en revanche nécessaire de dénoncer la dérive communautariste à l’UMP", a affirmé rachid Kaci jeudi. "Je veux peser au maximum sur le débat afin que nous ne nous aventurions pas à vouloir changer la loi de 1905", a-t-il ajouté, en allusion à la volonté affichée de Nicolas Sarkozy de l’assouplir pour, notamment, permettre le financement des mosquées. A l’UMP, le dépôt des candidatures est prévu début décembre, selon Rachid Kaci. Interrogé, l’entourage de Nicolas Sarkozy a indiqué que la date exacte serait arrêtée le 16 novembre lors d’un conseil national du parti.

Seul Challenger

Rachid Kaci espère réunir les signatures d’au moins 3% de conseillers nationaux (environ quatre-vingts personnes), nécessaires pour postuler, "bien que les parrainages ne soient pas anonymes".

Il milite aussi pour "un renouvellement au sein de l’UMP. En 2004 (ndlr : quand il en a été élu président), Nicolas Sarkozy avait dit qu’il était pour l’émergence de nouvelles têtes, mais on voit toujours les mêmes". Rachid Kaci combat aussi "la discrimination positive" chère à Nicolas Sarkozy. "Je veux être reconnu pour mes compétences, pas être traité comme une ’minorité visible’. En 2004, quand j’ai demandé à être sur la liste UMP pour les régionales, on m’a répondu : ’impossible, il y a déjà trois Arabes’", a-t-il dénoncé. Titulaire d’une maîtrise de mathématiques, ex-attaché de presse du poète chanteur kabyle Aït Menguellet, Rachid Kaci est pour l’instant le seul challenger de Nicolas Sarkozy. Deux députés UMP pourraient également se déclarer, mais en cavaliers seuls car ils refusent de participer à une primaire : Nicolas Dupont-Aignan (Essonne) et Christine Boutin (Yvelines).

Source : NouvelObs.com - Investiture UMP :Kaci se déclare

P.-S.

Depuis la déroute de Villepin, on n’entend plus de voix d’opposition au Ministre de l’Intérieur au sein de la droite parlementaire. Rachid Kaci est assurément courageux de défier Nicolas Sarkozy, j’espère qu’il arrivera à créer un véritable débat au sein de l’UMP !

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette