Non à Sarko

Accueil du site > Election présidentielle 2007 > Peut-on avoir envie d’un Président rancunier, mesquin et manipulateur (...)

Peut-on avoir envie d’un Président rancunier, mesquin et manipulateur ?

samedi 11 novembre 2006, par Jacques

Monsieur Sarkozy vit peut-être mal l’affaire Clearstream. Il n’a pas apprécié qu’Imad Lahoud affirme qu’il l’a rencontré deux fois. Maintenant il use et abuse de son influence pour tenter de faire payer Imad Lahoud en attaquant sa femme, Anne-Gabrielle Heilbronner.

Ces pratiques, dignes d’un régime totalitaire, doivent être dénoncées. Voulons-nous vraiment un Président comme cela ?


Sarkozy veut la tête de la femme de Lahoud

NOUVELOBS.COM | 09.11.06 | 16:53

Nicolas Sarkozy n’a pas digéré qu’Imad Lahoud, falsificateur présumé des listings bancaires Clearstream, affirme l’avoir rencontré deux fois, ce qu’il dément. En réaction, le ministre de l’Intérieur a demandé au ministre des Affaires étrangères Philippe Douste-Blazy de renvoyer Anne-Gabrielle Heilbronner, conseillère technique chargée du budget dans le cabinet du ministre, qui n’est autre que la femme d’Imad Lahoud, selon les indications d’une source proche du dossier, jeudi 9 novembre. Agée de 37 ans, Anne-Gabrielle Heilbronner est membre du corps de l’Inspection générale des Finances et est la fille de François Heilbronner, ancien directeur adjoint et directeur du cabinet du Premier ministre Jacques Chirac. Philippe Douste-Blazy était d’accord pour exécuter l’ordre de Nicolas Sarkozy mais Anne-Gabrielle Heilbronner ne l’entendait pas de cette oreille. En effet, cette dernière a refusé de démissionner et était prête à aller au clash, quitte à ce que "l’affaire dans l’affaire" soit médiatisée. Par ailleurs, la même source a confirmé une des fameuses rencontres entre Nicolas Sarkozy et Imad Lahoud. Ce dernier aurait été reçu à Bercy par François Pérol, directeur adjoint de cabinet de Nicolas Sarkozy et ami des Lahoud, en juillet 2004. C’est à cette occasion qu’il aurait rencontré Nicolas Sarkozy. (S.R.)

Source : Nouvelobs.com

Répondre à cet article

1 Message

  • Nicolas Sarkozy a fait exécuter sa basse vengeance

    7 mars 2007 10:14, par Jacques

    Ca y est, on ne résiste pas aux pressions Sarkozystes très longtemps, et il met ses menaces à exécution. Cet homme est réellement dangereux.

    Après avoir frôlée la porte au mois de novembre, la femme d’Imad Lahoud vient d’être débarquée du ministère des Affaires étrangères. Juste après la sortie du livre de son mari qui met en cause Sarkozy Version imprimable de cet article Version imprimable

    Ca n’a pas traîné ! Anne-Gabrielle Heilbronner, la femme de l’informaticien Imad Lahoud, épicentre de la carambouille Clearstream, vient d’être congédiée du Quai d’Orsay, où elle officiait comme conseillère technique chargée du budget dans le cabinet de Philippe Douste-Blazy. Ce dernier lui aurait, selon un proche, directement signifié son renvoi, « à cause du livre de son mari », le lendemain de la publication des bonnes feuilles par le Nouvel observateur.

    Dans Un coupable idéal , publié aux éditions Privé, Imad Lahoud affirme à nouveau avoir rencontré Nicolas Sarkozy à deux reprises, ce que ce dernier dément formellement. Anne Gabrielle Heilbronner, fille de l’ancien directeur adjoint du cabinet de Jacques Chirac, avait déjà failli prendre la porte le 4 novembre. Au lendemain de l’annonce par l’avocat de son mari de l’existence de ces fameuses rencontres, Douste l’avait une première fois invité à la démission, ce qu’elle avait vivement refusé, arguant qu’elle n’avait strictement rien à se reprocher. Au ministère des Affaires étrangères, l’embarras est palpable. Si de nombreux collaborateurs louent son professionnalisme, sous couvert d’anonymat bien sûr, on ne se bouscule pas pour commenter cette éviction un peu brutale, et qui n’est justifiée par aucun motif « officiel ». Jusqu’à présent mise à disposition du Quai d’Orsay par le ministère des finances, et rémunérée par Bercy, Anne-Gabrielle Heilbronner s’occupera désormais du logement social à la SNCF...

    Visiblement ému, Imad Lahoud assure « qu’elle bossait comme une dingue, et avec les enfants, on ne la voyait jamais à la maison. Moi j’ai fait des affaires, mais faire payer ma femme c’est vraiment dégueulasse ! »

    Voir en ligne : Bachich.info : La Lahoud débarquée du Quai

    Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette